L’été 2017 du VCL

Durant cet été 2017, les membres du VCL de Levallois se sont surpassés et faits plaisir sur le vélo et en dehors.

Une partie des coureurs ont fait une brochette de cyclosportives plus difficiles les unes que les autres. Mais tellement belles qu’aucun ne regrette les efforts accomplis pour les surmonter.

Tout a commencé avec les 3 Ballons, une cyclosportive de près de 210 kms et 4400m de dénivelé. Une traversée des Vosges du sud resplendissante. Boris et David sont allés au bout de cette aventure se finissant par la planche des Belles Filles et ses portions à plus de 15%.

boris_vosges

Deuxième monument des cyclosportives de l’été, la fameuse Marmotte Alpes, 174km et 5000m de dénivelé. Un soleil radieux mis à part en haut du Glandon où la brume s’est invité. Boris, David et Guillaume ont ainsi gravi, en plus de ce dernier, le col du Télégraphe, le Galibier et l’Alpe d’huez. Une sacré performance pour nos alto-séquanais dont la côte de référence n’est que les 17 tournants pour les connaisseurs. Bravo à eux qui ont tous obtenu la médaille d’argent (entre 7h53 et 9h25 de vélo).

alpe_d_huez_guillaume

Troisième étape, la Saint-Floraine. Une cyclosportive en plein Cantal escarpée. Un plaisir pour les yeux. Un parcours varié avec des portions sur les plateaux assez planes, et d’autres plus proches de la haute montagne avec un point culminant à plus de 1400m. Bravo à Benoît qui finit 7ème de sa catégorie.

vache_salers

Quatrième monument, la Marmotte Pyrénées. Une des cyclosportives, dites Grand Fondo, la plus difficile avec 168km et 5500m de dénivelé. Le parcours traverse plusieurs des plus grands cols pyrénéens comme le Tourmalet (par les deux versants), Hautacam et le col d’Aspin. Bravo à Boris qui s’est arraché pour finir ce monstre d’Hautacam. Et félicitation à Benoît qui finit avec la médaille d’Or quelques places derrière un peu connu Miguel Indurain…

benoit_tourmalet

Et pour finir, une cyclosportive plus plane mais pas évidente pour autant, la Ronde Picarde. Une cyclo habité par le vent et cette année le vent ! Il fallait être un vrai guerrier ou forçat de la route pour y venir à bout. Très belle prestation de Vincent qui a réussi à prendre du plaisir et à atteindre son objectif, une reprise loin d’être ridicule.

Bravo à tous ! A ceux qui ont fait du vélo avec leur famille à travers la France ou à l’étranger. Nos coureurs sont rentrés de vacances avec plein de souvenir en tête et des idées pour l’été prochain.

Maintenant place à la saison de cyclocross et à l’approche de la préparation de l’année 2018 !